Les Assemblées Générales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Assemblées Générales

Message  Huhu le Ven 20 Fév - 11:48

Bonjour à tous,

Heu moi je viens à peu près à toutes les AG et je crois que je vais arrêter car ça commence vraiment à devenir n'importe quoi...

Les AG ressemblent à une sorte de concours dont le but est d'être le plus à gauche et le plus révolutionnaire possible. Entre les bolchéviks qui gueulent sur les communistes, les cocos qui gueulent sur l'UNEF... Ça devient chiant à la fin...

Je me demande aussi quel est l'intérêt de voter des "amendements" tels que "à bas les agressions fascistes" ou "à bas le racisme". Sérieusement, vous pensez qu'un étudiant va lever la main et dire :"je suis pour le fascisme, vive Musolini !" ?? Et que valent tous ces amendements ou ces motions ? On n'est jamais que 200 dans l'amphi, on ne représente même pas les étudiants de Rouen... Tout le monde vote POUR mais ça donne quoi ?

On peut aller encore plus loin dans la bêtise. Moi demain je vais faire voter un amendement du style :"à bas la guerre", "à bas les méchants", "il faut sauver Willy"... Enfin c'est un peu ridicule... -_-'

Dernier point : je suis toujours étonné d'entendre les gens de la tribune dire :"vous pouvez parler, la parole est libre. On vous tabassera pas sauf si vous êtes de la droite extrême ou que vous soutenez les réformes...". Ça sert à quoi d'avoir un débat si vous décidez de tabasser ceux qui font partie d'un des deux camps ? Faut pas s'étonner qu'il n'y ait aucun débat... Tous les gens prennent la parole et vont dire qu'ils sont contre, voilà ça s'arrête là. On peut pas parler de débat : les gens qui sont pour les réformes vont se faire cracher à la gueule...

On pourra pas rassembler plus de 200-300 personnes en étant aussi sectaire...

Huhu

Messages : 13
Date d'inscription : 20/02/2009
Age : 28

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Assemblées Générales

Message  jean le Ven 20 Fév - 12:56

tu as completemement raison, cest a cause de gens comme nous que les ag sont chiantes, il faudrai nous bruler.

tout le monde est contre le fachisme, et pourtant personne ne fait rien lorsque les flics rentrent a la fac, quand on installe des cameras comme autant de pot de fleur, lorsqun mec se fait tabasser par des fachos comme au bon vieux temps ,avant 36.

en plus cestvrai quoi, on est pas democratique, on laisse mpas les nazis rentrer aux ag.

jean

Messages : 22
Date d'inscription : 07/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Assemblées Générales

Message  Huhu le Ven 20 Fév - 13:05

Des nazis ? Mais tu te crois où là ? Pourquoi tu vois des nazis et des fachos partout ? Pourquoi tous les gens qui ne sont pas d'accord avec toi sont-ils des nazis ?

T'en as vu des nazis à la fac avec des croix gammées ? Faut arrêter de délirer... Surprised

Et votre mec qui s'est fait tabasser par trois étudiants, d'après ce que j'ai compris. Vous en parlez à toutes les AG et vous faites croire que la majorité des étudiants est comme ça. Putain, c'est juste trois tarés violents sur des milliers d'étudiants à la fac. C'est même pas 0,01%. Arrêtez de leur faire de la pub, ils méritent pas qu'on parle autant d'eux...

Pourquoi tu crois que les AG se vident à chaque fois que vous faites de l'antifascisme comme ça ? Les gens s'en foutent, ils sont là pour les réformes. Les gens comme toi, ça fait depuis 68 qu'ils crient à la menace fasciste, faut que t'arrêtes de rêver... Neutral

J'ai juste dit que c'était ridicule de faire voter des motions, surtout celle comme "à bas le fascisme". Qu'est-ce que ça vaut ? On est 200 étudiants dans un pays de 65 millions d'habitants.

Je pense que ce serait bien de ramener un peu de raison et de se concentrer sur les réformes de l'éducation. Votre délire de voir des nazis et des fachos partout, ça n'intéresse pas les étudiants...

Huhu

Messages : 13
Date d'inscription : 20/02/2009
Age : 28

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Assemblées Générales

Message  jean le Sam 21 Fév - 1:13

hélas le second degré ne fait pas ménage chez l'étudiant de base (non syndiqué bien entendu).

Je ne vais pas m'étendre sur le mot "nazi"s et tout l'humour implicite que suggérait ma dernière phrase.

Tu trouve absurde de voter des motions, des motions etc etc??
Moi de même, je trouve absurde que 'on vote une motion disant :"je suis contre la L.R.U"
Le problème c'est pour beaucoup de gens, voter est un acte, le problème c'est que pour beaucoup de gens parler est un acte, le problème c'est que les gens pensent qu'une pétition est un acte.

Autant de non acte travestit en acte pour mieux neutraliser les éléments qui désirent un réel changement.
les étudiants, pour autant que je sache, sont là pour les réformes. Ces réformes viennent d'une idéologie tacite, qui est celle-ci : tout doit être marchandise, même l'in-quantifiable, comme le savoir.
Cette idéologie est celle d'un système nommé capitalisme spectaculaire-marchand.

Les étudiants ne sont pas là pour les réformes, il sont là parce qu'il ne savent pas quoi faire d'autres.
les trois auars des étudiants pensent juste à leur petite tronches débiles, et lorsqu'ils ne seront plus étudiants, mais simple bétail dans un marché du travail, ils se soucieront toujours de leurs petites gueules mais cette fois-ci ils iront à CGT, voir SUd s'ils sont gauchistes.
Sauf s'ils se rendent compte que vouloir retirer les réformes sous entend combattre l'idéologie et donc le système et que jamais on ne pourra enrayer le processus de marchandisation "du tout" en réclamant a travers des pétitions et des "dialogues sociaux" vaseux le retrait total des lois.

On est 200 étudiants dans un pays de 65 millions d'habitants. De la même façon que les ouvriers de renault manifestant et cessant la production ne sont que 1000 sur un pays de 65 millions d'habitants, de la même facon que les profs ne sont que 500 sur un pays de 5 millions d'habitants, de la même facon que les infirmières ne sont que 400 dans un pays de 65 millions.

Maintenant, cesse ces foutaises et ouvre les yeux : le mouvements est national, et tout le monde lutte de son coté contre des lois de merde, sans penser un instant que ouvrier, étudiant, chômeur et consanguin subissent au fond la même idéologie, et qui est dérrière cette idéologie, juste 20 personnes dans un pays de 65 millions d'habitants...

jean

Messages : 22
Date d'inscription : 07/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Assemblées Générales

Message  Huhu le Sam 21 Fév - 11:29

Mouais... Tu as quand même une vision très noire de la société...

On peut aussi te répondre que tu fais partie d'une des 4 ou 5 générations privilégiées de l'histoire de notre pays. Ceux qui nous ont précédé n'ont pas bénéficié des acquis sociaux du XXe siècle en France. Les générations futures devront se serrer la ceinture pour des raisons écologiques et budgétaires (la dette publique française va finir par exploser...).

Et si l'on devait faire une échelle de la souffrance des peuples opprimés dans le monde, la France serait au bas de l'échelle. Pense aux Chinois qui bossent 45h par semaine pour des salaires de misère, aux nord-Coréens qui vivent dans un pays ulta-militarisé, aux Zimbabwéens qui ont le même dirigeant depuis des années...

La France est l'un des pays où le salaire minimum est le plus élevé au monde (6e), le pays où les minimas sociaux sont les plus nombreux (neuf en tout), où le minimum vieillesse est l'un des plus élevés. Si tu disais à des Chinois ou à des Cubains que tu vis dans un système infâme, ils te cracheraient à la gueule en te traitant de bourgeois...

Que proposes-tu comme système ? Le communisme ? Il a échoué dans tous les pays où il a existé. Et dans les pays où il demeure, les mots comme "démocratie" ou "protection sociale" n'existent pas...

Finalement, il est pas si mal le système que tu dénonces, non ?

Tu critiques les banques mais tu es bien content d'y déposer ton argent et de gagner des intérêts dessus. Tu critiques les entreprises et les patrons mais tu seras bien content de te faire embaucher par eux et de gagner ta croute. Tu critiques les centrales nucléaires mais tu es bien content d'avoir du courant chez toi... etc...

Le système capitaliste que tu dénonces te permet de faire partie d'une des 4 ou 5 générations les plus privilégiées de l'histoire. Donc ne crache pas trop dans la soupe...

Huhu

Messages : 13
Date d'inscription : 20/02/2009
Age : 28

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Assemblées Générales

Message  76man le Sam 21 Fév - 13:51

Je suis d'accord avec toi, Huhu, la situation de la France et des Français n'est pas la pire au monde. Mais la politique qui est actuellement menée est une remise en question de tous les acquis sociaux. Alors pas question de cracher dans la soupe, comme tu dis, car il faut être conscient de la misère qui entoure la France et est présente en France. Le mouvement social ne doit pas être un mouvement anti-étatique mais un mouvement contre la politique actuelle de la France; demander une démission, comme à la dernière AG, du gouvernement Sarkozy, est le meilleur moyen de décrédibiliser l'action étudiante, qui ne peut s'inscrire que dans un mouvement structuré. Garder une ligne de conduite précise et être pragmatique est le meilleur moyen de parvenir à ses fins; malheureusement, ce n'est pas ce que l'on constate dans les AGs, où c'est la course à qui sera le plus à gauche et le plus anarchiste. En espérant que la conscience de la jeunesse ne se résume pas dans les messages des AGs, j'espère que ce mouvement se concrétisera par une victoire, contre la réforme et non contre le capitalisme, car on ne peut changer en un mois un système mis en place depuis plusieurs siècles.

76man

Messages : 5
Date d'inscription : 21/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Assemblées Générales

Message  jean le Sam 21 Fév - 16:07

pfiu quelle sottise s'offre à mes yeux.

Bien entendu je vais tout reprendre car je suis patient

Premièrement le communisme n'a jamais exister, c'est un problème de bon sens que de constater cela ou l'inverse... tout dépend du point de vu. Dire de l'URSS, de la Corée, du Japon, que ce sont des régimes communistes est stupide, d'ailleurs vous l'affirmez uniquement parce qu'ON vous l'a appris...
Hors à mes yeux, ce n'étaient que des formes de capitalismes sociales, du capitalisme d'état, ou tout marche comme le capitalisme sauf que c'est l'état qui a le monopole et non les entreprises privées.
D'ailleurs ces belles avancées du XIX, félicite toi en, car elles ont eu lieu en contre attaque justement à l'uRSS.
1989, génération a n'avoir jamais connu l'uRSS, nous sommes la deuxième génération, heu non la première a ne pas avoir connu le bloc de l'est, la guerre roide, le softpower et toute l'intégration de la culture de masse, pur nous elle parait normale, en vérité, ce uniquement notre génération qui le concoi comme normale ou plutôt normé.
Ces avancées du XIX et du XIX ne sont là que en contre attaque a l'urss, à l'heure ou tou un régime se revendiquait "socialiste", et donc alternatif. Les états capitalistes comme les états unis, la France, etc etc ont alors gentiment donné une vitrine socialiste a ceux qui la réclamaient, pour dire "nous aussi ont fait comme l'urss, nous aussi on peut vous donner des avancées sociale", cela a fait taire la plupart des ouvriers, mais voilà que l'urss s'effondre, pas plus tard qu'en 1995, que les résidus soviétiques s'enfoncent dans un bourbier, voilà que le rêve socialiste n'a plus besoin d'être maté alors on retire cette vitrine et on dit "on vous l'a donné pour que vous vous taisiez lorsque de l'autre coté il y avait le "communisme", maintenant que tout cela est mort, on vous les retires, et comme nous avons le monopole du monde, vous ne pouvez plus rien contre nous".
Voilà ce qui explique "la crise" l'apogé du capitalisme et sa chute. La crise ce n'est juste la fusion de type de capitalisme celui de l'urss et celui des états unis, en un super capitalisme mondial qui n'est voué qu'a se mutilé ou muté. Et là il mute

Les communards se sont battus pour que tu possèdes écran télé?

On en change pas un système en un mois, mais voilà 40 ans que des forces changent le systèmes... pourquoi crois tu que les mouvements sociaux sont quotidiens maintenant, qu'on se dit a chaque nouvelle saison :" encore un mouvement étudiant, encore une grève, encore", d'une façon banale, comme si les crises étaient un paysage urbains. l'empire romain a mi 2 siècles pour chuter, le capitalisme en mettra 50.. mais nous vivons la chute d'une civilisation, qu'on se le dise, les aveugle ouvrirons les yeux lorsqu'on leur marchera sur le pied...

Quand au relativisme, ailleurs c'est pire, alors ne râle, tait toi et travail... Ailleurs c'est pire parce qu'ici on travaille et marche au pas. Ailleurs, à la Guadeloupe? à la Martinique, c'est ailleurs ou en France? L'Afrique est ailleurs, c'est pire la bas? Mais c'est le capitalisme qui l'a rendu ainsi, et nous, nous nous permettons de dire c'est pire la bas alors que c'est nous qui consommons grâce à eux.
Hypocrite, cet argument justifie juste votre apathie, c'est pire ailleurs en effet, et quand cet ailleurs sera en France, on fera, trop tard, le désert est partout, il ne peut que s'approfondir dorénavant.

je ne suis pas content de déposer mon argent à la banque, je ne suis pas content de m'acheter des sandwich club a 2euros50, mais je le fais, et si tu t'attarde sur ces contradictions là au lieu de réfuter mes idées c'est que tu n'a pas d'arguments. J'ai fais le deuil des moralistes, ne vient pas me dire que parce que j'ai un dent contre le système je devrai m'exiler, la France, tu l'aime ou tu la quitte? Tu la change pas, surtout pas. le système tu le change ou tu le quitte, mais surtout, ne fait rien pour changer.

Et le capitalisme que je dénonce me permet de faire part des quatre ou 5 générations hyper privilégiées et c'est pour cela que je le dénonce, nous sommes des rois.
Des rois, mais dans un pays de rois, alors nous concevons normal d'être des rois, nos sujets invisibles sont AIlleurs (cet ailleurs que tu dénonçais) Je fais parti de l'élite mondiale, l'élite de la consommation ces 1 milluards sur 8 qui par le consommation effréné pourrissent la terre, et qui par leur absence de réaction et de critique envers eux même, aggravent et aggravent.

Un changement de système est possible, il passe par la lutte contre ces réformes, en revanche la lutte contre ces réformes est impossibles sans changements de système, et cela, vous le verrez quand on vous marchera sur le pied.

jean

Messages : 22
Date d'inscription : 07/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Assemblées Générales

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum